marion lenne

Députée de la 5ème circonscription de Haute-Savoie

Accueil d’une délégation de députés italiens

Ce mercredi 8 décembre, nous avons le plaisir d’accueillir une délégation constituée de nos homologues de la commission des affaires étrangères et européennes de la Chambre des députés italienne. Une belle occasion d’échanger sur l’essentielle coopération entre nos deux nations, au lendemain de la signature du Traité du Quirinal.

Un temps d’échange consacré aux grands dossiers de coopération entre la France et l’Italie

Ce mercredi 8 décembre, nous avons reçu une délégation de députés italiens membre de la commission des affaires étrangères et européennes de la Chambre des députés italienne. La délégation était emmenée par le président de la commission, Piero Fassino. Dans le cadre de cette visite, nous avons eu le plaisir de débattre des grands sujets de coopération entre nos deux nations, ce matin, de 9h30 à 12h.

Nous avons notamment évoqué les sujets en lien avec les compétences de nos commissions respectives : les rôles de l’Italie et de la France dans le contexte géopolitique actuel, notamment dans la perspective de la transformation de l’OTAN mais également face aux tensions en Ukraine et en Biélorussie ou encore sur le théâtre sahélien. Nous avons également échangé sur les questions migratoires, qui sont un défi crucial pour l’Italie et un enjeu de coopération essentiel.

Un contexte de coopération renforcée avec la signature du Traité du Quirinal

La visite de la délégation italienne fait suite à la signature du Traité du Quirinal, qui renforce la coopération entre nos deux nations.

Nos débats ont aussi porté sur la coopération franco-italienne de manière générale, dans le contexte de la signature du Traité du Quirinal, moment fondateur pour nos deux nations. Ce traité a été signé le 26 novembre 2021 et fixe des engagements dans une pluralité de domaines :

1. Approfondissement de la relation en matière de défense : relance d’un Conseil franco-italien de défense et sécurité (2+2), associant les ministres de la défense et des affaires étrangères ; synergie en matière capacitaire et opérationnelle, sous forme par exemple d’accompagnement réciproques de nos groupes aéronavals ;

2. Création, d’un service civique commun franco-italien, dont la première cohorte de 150 jeunes est prévue dès 2022 ;

3. Développement des mobilités de nos étudiants, élèves, apprentis : développement des filières Esabac, doublement du nombre d’élèves bénéficiant d’une mobilité d’ici 2025 ; lancement d’un premier campus des métiers franco-italien en 2022 ;

4. Renforcement des échanges entre industries culturelles, et notamment organisation en 2022 d’un forum franco-italien « entreprendre dans la culture » ;

5. Mise en place d’un programme d’appui conjoint à l’innovation technologique pour les PME et start-up pour stimuler leur coopération transfrontalière ;

6. Création d’une unité opérationnelle franco-italienne pour la gestion des grands événements ou la contribution à des missions internationales de police ;

7. Création d’un comité de coopération transfrontalière et lancement des négociations sur un accord de coopération sanitaire transfrontalier.

Une ambition européenne commune, à la veille de la Présidence française du Conseil de l’Union Européenne

Les échanges de ce matin ont enfin porté sur la Présidence française du Conseil de l’Union européenne, qui commence au 1er janvier 2022. La France et l’Italie portent une ambition commune d’approfondissement de l’Union européenne. L’ambition de cette présidence française porte sur trois axes : relance, puissance et appartenance. Comme nous l’ont montré les débats de ce matin, l’Italie sera un partenaire essentiel pour faire de cette feuille de route une réussite et améliorer le quotidien de tous les Européens.

suivez-nous

dernières actualités