marion lenne

Députée de la 5ème circonscription de Haute-Savoie

Consultation citoyenne : les réserves

Du 12 avril au 9 mai 2021, la mission d’information sur les réserves lance une consultation citoyenne.

Accéder à la consultation citoyenne

Les deux co-rapporteurs Christophe Blanchet (Dem) et Jean-François Parigi (LR), ont décidé de lancer une grande consultation citoyenne sur le thème des réserves. La consultation a trois grands objectifs :

1. Attirer l’attention du grand public sur l’importance des réserves et mesurer la perception que les non-réservistes ont des réserves ;

2. Mieux connaître le ressenti des réservistes à l’égard de leur vécu de réserviste et mieux comprendre les facteurs qui contribuent ou, au contraire, qui nuisent à l’engagement ;

3. Tester des idées de propositions pour renforcer l’utilité des réserves à horizon 2030, favoriser l’engagement des citoyens mais aussi donner une plus grande reconnaissance à ceux qui s’engagent.

Le questionnaire distingue plusieurs profils. Tous les citoyens peuvent donc participer à cette consultation : réservistes, chefs d’entreprises, salariés, fonctionnaires, employeurs de réservistes dans les armées ou les administrations, volontaires du service civique, sapeurs-pompiers volontaires, enseignants, professionnels de santé, élus locaux.

Si la réserve était omniprésente dans la vie des citoyens via le service militaire, le concept a profondément évolué depuis les années 2000 pour désigner les renforts auxquels les pouvoirs publics peuvent avoir recours pour mieux assurer la continuité des services publics, notamment – mais pas seulement – en cas de crise.

Désignant initialement un vivier d’hommes gardés pour être envoyés au combat, le concept de réserves a fortement évolué depuis les années 2000 pour désigner les renforts auxquels les pouvoirs publics peuvent avoir recours pour mieux assurer la continuité des services publics, notamment – mais pas seulement – en cas de crise.

Le statut de réserviste est ainsi devenu une facilité de gestion pour des administrations, un moyen de contourner des contraintes statutaires ou budgétaires ou une modalité de pré-recrutement ou de formation pour certains. La mission a recensé plus de vingt-neuf dispositifs qui sont largement inconnus du grand public.

La consultation est anonyme. Une fois terminée, l’intégralité des réponses sera publiée sur la plateforme open data de l’Assemblée nationale dans un format ouvert et librement réutilisable.

suivez-nous

dernières actualités