marion lenne

Députée de la 5ème circonscription de Haute-Savoie

RELATIF À LA LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ET À L’ÉCONOMIE CIRCULAIRE – AMENDEMENT N°2369

Dans le cadre de la mission d’information commune sur les perturbateurs endocriniens présents dans les contenants en plastique, l’attention des rapporteures a été portée sur les conséquences sanitaires liées au recyclage des matières plastiques ainsi que les conséquences pour l’environnement.

En effet le recyclage chimique recèle des risques non encore maitrises. Bien que constituant pour les acteurs du secteur le moyen clé de parvenir aux niveaux de recyclage attendus de 100 % en 2025, il n’en soulève pas moins de sérieuses réserves. Il convient d’être très attentif au devenir des additifs, qui ne fait pas l’objet d’un consensus. En effet, l’extraction des additifs du polymère ne suppose pas pour autant leur disparition et, dans ces conditions, que faire des résidus du recyclage chimique.

Cet amendement vise donc à ce que l’ANSES rendre un rapport au Gouvernement sur les conséquences sanitaires du recyclage afin d’éclairer la décision publique sur ce sujet qui est au cœur du projet de loi relatif à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire.

suivez-nous

dernières actualités