marion lenne

Députée de la 5ème circonscription de Haute-Savoie

Podcast #53 – Education prioritaire

Retrouvez la transcription complète du podcast ci-dessous.

Pour le 53e podcast, rappelons que 20% de notre jeunesse vit dans les quartiers populaires.

Afin de lutter contre les inégalités de destin, le Président de la République a placé l’éducation au cœur de la politique d’émancipation, pour ces quartiers.

A cette fin, plusieurs actions ont été engagées par notre majorité depuis le début du quinquennat :

– 30 000 places de crèches supplémentaires ont été créées avec une aide de 1000€ par place dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) pour les communes ;

– le nombre d’adultes a été renforcé dans les classes maternelles ;

– les classes de CP et de CE1 ont été dédoublée en Réseau d’Education Prioritaire dit REP  et REP+ c’est-à-dire renforcé;

– Une bourse de stage de 3ème a été mise en place afin de proposer 30 000 stages en REP+ grâce à la plateforme www.monstagedetroisieme.fr.

Un projet expérimenté pour la première fois à Grigny en 2017 a permis le développement du  concept des cités éducatives qui consistent à faire travailler encore mieux ensemble tous les acteurs, qu’ils soient scolaires, périscolaires ou extérieurs comme les établissements culturels. »

Elles reposent sur 3 principes :

– L’alliance de la politique de la ville et de l’éducation nationale ;

– Le regroupement des acteurs pour assurer une continuité éducative ;

– La mise en place d’un label d’excellence et d’ambition.

Ces trois principes sont encadrés.

– Tout d’abord avec des moyens ciblés sur les territoires qui en ont le plus besoin. Les préfets et recteurs ont fait remonter leurs priorités au ministre et la liste des territoires retenus est en cours d’élaboration. 30M€ seront mobilisés en année pleine pour les cités éducatives. Chaque année, 15 000€ seront ainsi mis à la main du principal de collège pour financer des actions de soutien scolaire, d’initiatives périscolaires et impliquant les différents établissements de la cité.

– Ensuite avec le renforcement des programmes de réussite éducative pour développer et soutenir des actions pour tous les élèves décrocheurs et/ ou en difficulté sur la cible prioritaire 2 à 16 ans.

– Enfin avec des actions ciblées sur les plus jeunes, notamment pour assurer la présence des adultes au sein des maternelles.

Ces actions s’imbriquent avec d’autres mesures telles que le ciblage de 750 nouveaux postes de coordonnateur associatif et des 1000 postes nouveaux d’adultes-relais.

.

suivez-nous

dernières actualités