marion lenne

Députée de la 5ème circonscription de Haute-Savoie

PLF POUR 2020 – AMENDEMENT N°I-1971

La déduction spécifique au titre des revenus fonciers prévue au o du 1° du I de l’article 31 du code général des impôts (CGI), dite « Cosse » ou « Louer abordable », arrive à échéance au 31 décembre 2019. Compte tenu des difficultés d’accessibilité au logement qui perdurent pour les foyers aux ressources modestes, le maintien de ce dispositif apparaît, en raison de son utilité sociale, nécessaire. Le présent amendement a pour objet de proroger la période d’application de la déduction « Cosse » pour trois ans, soit jusqu’au 31 décembre 2022.

Cette prorogation du dispositif est l’occasion de le mettre en cohérence avec les objectifs poursuivis par le Gouvernement et la majorité parlementaire en matière de qualité énergétique des logements.

En effet, le Premier ministre s’est engagé, dans son discours de politique générale du 12 juin 2019 largement soutenu par le groupe LaREM, à améliorer la performance énergétique des logements privés, cette amélioration constituant un axe essentiel dans la lutte contre le réchauffement climatique et les émissions de gaz à effet de serre.

C’est pourquoi le présent amendement prévoit, à l’instar de ce que prévoit déjà la loi pour l’application du dispositif « Pinel », que, pour les opérations à venir (conventions conclues à compter du 1er janvier 2020), la déduction fiscale soit subordonnée au respect d’un niveau de performance énergétique globale fixé par arrêté conjoint des ministres chargés du logement, de l’énergie et du budget.

Cette proposition, qui vise à concentrer la dépense publique sur les logements vertueux sur le plan énergétique, contribuera en outre à la lutte contre la précarité énergétique subie par les ménages modestes.

Enfin, le présent amendement entend rendre le dispositif de déduction plus efficient notamment en limitant son application aux seules zones présentant un certain niveau de tension locative.

suivez-nous

dernières actualités