marion lenne

Députée de la 5ème circonscription de Haute-Savoie

logement aménagement et numérique – amendement n°1966

En hiver, la combustion de biomasse est à l’origine de 62 % à 73 % en moyenne des particules fines en hiver. Or, différentes études ont démontré que les cheminées à foyer ouvert dégageaient deux fois plus de particules que les cheminées à foyer fermé et émettaient vingt fois plus de particules que les chaudières à bois de dernière génération.

L’objet de cet amendement est donc de permettre au Préfet d’interdire l’usage d’appareils de chauffage de bois non conformes au règlement du plan de protection de l’Atmosphère dans les zones concernées par l’application de ces plans, comme dans la Vallée de l’Arve.

Il détermine également une période transitoire de deux ans pendant laquelle les foyers non conformes devront être mis en conformité.

suivez-nous

dernières actualités