marion lenne

Députée de la 5ème circonscription de Haute-Savoie

Faire de la présence de places disponibles dans les classes d’accueil un critère de répartition géographique des demandeurs d’asile.

La scolarisation des enfants à la charge des demandeurs d’asile et des réfugiés est un vecteur important d’une meilleure intégration dans notre société. Pour ce faire, l’État a prévu des classes d’accueil mais elles ne sont pas équitablement réparties sur le territoire. Afin d’inclure durablement les réfugiés et les demandeurs d’asile et de donner les meilleures opportunités de réussite scolaire à leurs enfants, cet amendement fait de la présence de places disponibles dans les classes d’accueil un critère de répartition géographique des demandeurs d’asile.

suivez-nous

dernières actualités