marion lenne

Députée de la 5ème circonscription de Haute-Savoie

ÉCOLE DE LA CONFIANCE – AMENDEMENT N°940

La réglementation actuelle ne permet que dans des cas très limités de s’appuyer sur un établissement public local d’enseignement (EPLE) pour faciliter la gestion de moyens mis en commun pour réaliser des projets bénéficiant à des élèves du premier degré.

Or, ces projets vont se multiplier avec le développement de projets inter-degrés. Par exemple, les projets de « cités éducatives », associant collèges et écoles et bénéficiant de concours de l’État comme de collectivités locales, répondent à cette évolution.

La nouvelle disposition permettra de faire gérer par un EPLE, et d’inscrire sur son budget, des actions bénéficiant à des élèves du premier degré. Lorsqu’une ou plusieurs collectivités territoriales apportent leur concours aux actions mises en œuvre par un établissement, leur contribution fait l’objet d’une convention avec l’établissement. Des associations peuvent également concourir aux actions mises en oeuvre.

suivez-nous

dernières actualités