marion lenne

Députée de la 5ème circonscription de Haute-Savoie

Déplacement à Madagascar – Agriculteurs français et développement international

Du 21 au 30 novembre, une délégation de l’AFDI, mais aussi des élus, se sont rendus à Madagascar.

Malgré sa richesse en ressources naturelles, Madagascar figure parmi les pays les plus pauvres du monde. L’instabilité politique, la faiblesse des institutions et la mauvaise gouvernance ont été des obstacles à la
croissance économique du pays. Toutefois l’activité économique s’est progressivement redressée depuis 2013. L’économie malgache a bien résisté malgré les conditions environnementales défavorables (cyclone et sécheresse qui ont eu un impact négatif sur l’agriculture et l’hydroélectricité) et une épidémie de peste en 2018, la pire de ces 50 dernières années. La croissance devrait s’accélérer avec l’augmentation de l’investissement public et une production agricole plus forte, ainsi que la reprise de l’industrie minière. Étant donné que la situation économique générale du pays devrait s’améliorer, la population malgache vivant sous le seuil de pauvreté devrait diminuer. Andry Rajoelina , le nouveau président devra faire face aux défis socio-économiques persistants du pays.
Malgré un cycle de croissance soutenu, la plupart des Malgaches ont été exclus de l’amélioration de la situation économique. La pauvreté extrême a touché jusqu’à 76,2% de la population en 2017 (Banque Mondiale), un
taux qui a augmenté depuis la crise politique de 2009. Ce taux diminue dans la population urbaine, 52% d’entre eux vivant en dessous du seuil de pauvreté. Cependant, en 2018, le taux de chômage est resté faible, à 1,8%.


La santé est un autre problème majeur. Plus de la moitié des enfants du pays souffrent d’une forme grave de malnutrition. Le taux d’accès à l’électricité, 15,2%, est l’un des plus bas d’Afrique. De plus, le pays reste
extrêmement vulnérable aux chocs climatiques, tels que les ouragans, les inondations, les infestations acridiennes et les crises de santé publique. Le sud du pays en particulier est confronté à des problèmes de sécurité dus aux vols à main armée de bétail.

L’agriculture est un secteur crucial pour la société malgache: 80% de la société active en dépend.

suivez-nous

dernières actualités