marion lenne

Députée de la 5ème circonscription de Haute-Savoie

avenir professionnel – amendement n°1190

Il est important que parmi ces compétences transversales figurent les compétences qui ne soient pas immédiatement « ré-investissables » dans l’activité professionnelle, mais qui permettront a l’apprenti de pouvoir construire un parcours de formation, comme peuvent le permettre , par exemple, les campus des métiers et de la qualification, et de pouvoir envisager d’avoir un temps de formation se déroulant à l’étranger an bénéficiant du dispositif Erasmus pro. Ces compétences doivent également pouvoir lui permettre de rebondir et de s’adapter non seulement aux évolutions du marché de l’emploi, mais aussi à l’évolution de notre société.

suivez-nous

dernières actualités